Le dispositif du déficit foncier est un mécanisme légal qui permet au propriétaire d’un bien qu’il destine à la location de réduire son revenu foncier imposable. Il existe un déficit foncier lorsque la totalité des charges déduites dépasse les revenus générés.

Qui peut en bénéficier ?

Tous les contribuables propriétaires immobiliers d’un bien destiné à la location peuvent jouer sur le déficit foncier pour réduire leur impôt.

Quels biens immobiliers sont éligibles ?

L’ensemble des biens proposés à la location peuvent donner lieu à la constitution d’un déficit foncier. Les dépenses effectuées en vue de l’acquisition et de la conservation du bien sont admises en déduction des revenus fonciers et/ou du revenu global.

En quoi consiste le dispositif ?

Résultant de la différence entre les revenus générés par un bien affecté à la location et les charges nécessaires à son financement et/ou sa bonne conservation, le déficit foncier est déductible du revenu foncier ou directement du revenu imposable jusqu’à concurrence de 10 700 euros par an.

Peuvent notamment être prises en compte dans le calcul du déficit foncier :
– Les dépenses d’amélioration dans les locaux d’habitation
– Les dépenses de réparation et d’entretien
– Les intérêts d’emprunt pour acquisition et travaux

Téléchargez la note juridique de référence

Téléphone